Voyager : aller là où les autres ne vont pas

Catégories En voyage !, RÉFLEXIONS

Voyager, c’est découvrir. Découvir de nouveaux endroits, paysages, une nouvelle population, des traditions et cultures différentes …Cet article, ne s’adresse pour le coup certainement pas aux fêtards ou à ceux qui aiment rester cloitrer dans les Clubs meds des lieux touristiques les plus connus de la planète. Il est plutôt pour ceux qui aiment voyager de manière authentique, qui veulent découvrir des endroits encore préservés, qui veulent de l’aventure et de la tranquilité.

petra
Pétra, Jordanie

Pourquoi aller là où les autres ne vont pas ?

Tout simplement pour explorer et découvrir. On va là où l’authenticité des lieux est préservée de quelconque influence extérieure qu’il soit: on rencontre des gens intéressés, curieux, content de vous voir là et de vous raconter leur manière de vivre et de penser. Cela créer forcément un lien fort avec ces locaux, qui parfois n’ont jamais vu un occidentaux de leur vie. Cela permet de mieux découvrir les traditions, la vie des gens en tant que telle, et n’oublions pas que voyager c’est aussi apprendre des autres et s’ouvrir à de nouvelles cultures. Personnellement, je suis toujours déçue quand je me rend compte que les locaux ne me prennent que pour une simple touriste occidentale, et donc par là une touriste fortunée. Ils viennent alors vers vous, mais sont souvent intéressés, et ça, ça craint … Mais c’est le jeu aussi !
On découvre aussi des lieux qui ne sont pas (encore) pollués par le tourisme et le buisness : pas de grands hôtels pour vous gâcher le paysage, pas de vendeurs à la sauvette à chaque coin de rue qui vend à chaque fois la même chose et vous harcèle …

On choisit aussi de voyager là où les autres ne vont pas, parce que voyager, c’est aussi se retrouver avec soi. Alors quoi de mieux que d’éviter le brouhaha des lieux ultra-bondés ? Un peu de tranquilité, comme s’il n’y avait que vous et que le temps était en supsens … Et puis, c’est un peu comme si vous étiez un explorateur des temps modernes partant à la conquête de lieux encore inconnus : vous ne savez pas ce que vous allez bien pouvoir y trouver, mais vous aurez la satisfaction de pouvoir raconter votre expérience et pourquoi pas, ouvrir la porte à d’autres …

contas
Lacs Jovets, les Contamines-Montjoie, France.

Oui, parce qu’on va aussi là où les autres ne vont pas (encore), parce qu’on sait que chaque endroit va forcément s’ouvrir un jour, et c’est normal, et c’est tant mieux ! Je trouve qu’il y a toujours là un dilemme parce que j’ai envie de garder ces lieux pour moi, pour les préserver du tourisme, pour ne pas que les traditions de la population se perdent à la rencontre de l’Occident. Mais en même temps, c’est un peu égoïste car on a toujours envie de partager ses découvertes (avec des voyageurs RESPONSABLES !). Et puis, rien qu’ en allant sur ces lieux, nous contribuons à les populariser, n’oublions pas que finalement, nous aussi nous sommes des tou ristes. C’est égoïste aussi parce qu’après tout, le tourisme fait aussi vivre la population locale.
Je pense que ce qui est juste dommage, c’est d’imposer un tourisme de masse qui ne respecte plus les valeurs du lieux, ni celles de la population locale. Mais vous, vous n’êtes pas comme ça ! 🙂

Enfin, un dernier avantage à voyager où les autres ne vont pas, et qui n’est pas des moindre : c’est que ça fait plaisir au budget ! Certes, cela demande souvent tout une organisation pour se rendre sur ces lieux. Mais une fois sur place, tout est tellement plus abordable que les prix pratiqués dans les endroits les plus connus et visités : on loge, on mange, on visite pour pas grand-chose … Enfin plutôt, sans se faire arnaquer comme des gros pigeons à chaque fois que l’on dépense.

Vous l’aurez donc compris, aller là où les autres ne vont pas lorsque l’on voyage comporte son petit lot d’avantages ! ^^

tso-moriri-3-2
Tso Moriri, Ladakh, Inde

Comment voyager là où les autres ne vont pas ?

Quand on imagine des endroits où voyager où les autres ne vont pas, on pense à de grands pays dangereux comme la Syrie, l’Iran, l’Afghanistan, le Pakistan, ou à certains pays d’Amérique latine comme la Colombie. Bien que certains de ces lieux fassent rêver et que certains voyageurs aguerris s’y rendent quand même, je ne vous en demanderai pas tant ! Enfin, il faut quand même avouer que la dangerosité de certains pays relèvent de l’exagération : je connais pas mal de personnes, et même des femmes seules qui voyagent seules dans des endroits comme la Colombie ou l’Iran, et qui reviennent en disant que c’était génial. Évidemment, il faut respecter les coutumes locales et certaines règles de sécurités, mais rien de bien insurmontable. Quand nous avons voyagés en Syrie en 2010, déjà on nous prenait pour des inconscients et pourtant, le pays s’est relevé un des plus beaux endroits que j’ai visité, tant au niveau des paysages que de la population.

Sans parler de pays en entier, vous pouvez vous rendre dans un pays disons, plus visité que ceux cités ci-dessus, et trouver à chaque fois un, deux, trois … petits endroits où les autres ne vont pas ! Et ce ne sont pas les coins qui manquent ! Évidemment, il y a toujours les incontournables de chaque pays : ils sont ultra-touristiques, mais maintenant qu’on est là, on ne va pas se priver d’y faire un tour comme ce sont des lieux mythiques. Par exemple, on ne va pas dans le sud du Pérou sans passer par le Machu Picchu, même si l’on se doute bien qu’on ne sera pas seul dans les ruines. Ce serait un peu comme visiter la France sans se rendre à Paris si je puis dire ! 😛

jungle.jpg
Paï, Thaïlande

 

 

 

Ma petite sélection des lieux où les autres ne vont (ou n’allaient) pas encore trop

Pour terminer, voici un petit tour d’horizon de quelques endroits où je me suis rendue, moins connus et donc moins touristiques que d’autres. De manière générale, il suffit de sortir des sentiers battus : si vous êtes dans un endroit fréquenté par exemple, prenez les transports ou louez un scooter, vélo, voiture (ou préparez vos jambes à une longue rando) … Pour vous éloignez un peu au hasard et explorez les environs. Vous verrez que le plus beau s’y trouve !

Et bien d’autres encore … Alors, dans quel coin où les autres ne vont pas irez-vous vous perdre lors de votre prochain voyage ? 

Laisser un commentaire