Expérimenter le traîneau à chiens dans le Saguenay, au Québec

Catégories Canada, CARNETS DE VOYAGE

L’hiver est là, synonyme de froid, mais aussi de neige ! Plutôt que de s’enfermer bien au chaud chez soi en attendant le retour de temps meilleurs, quoi de mieux que de s’adonner à de nouvelles activités de plein-air ? Le traîneau à chiens est un incontournable du Québec pendant cette saison. Un rêve que de parcourir les grands espaces canadiens guidés par la puissance des Malamuts ! Retour sur cette expérience incroyable et inoubliable.

chiens-1

Après un périple de quelques heures depuis Montréal, nous arrivons à la nuit tombée dans un cadre que nous devinons somptueux, perdu au milieu de nul part entre petites montagnes et fôret. Nous sommes tout de suite dans l’ambiance : la « Grangette » est typique de l’architecture des vieilles granges québecoises. Près de nous, nous entendons déjà les jappements et aboiements des chiens.

grangette

L’accueil est génial et plein d’authenticité, on se sent complètement chez soi dans cette Grangette de trois chambres. C’est bon d’être au chaud et de deviner le grand froid au dehors, d’entendre le vent hurler. Pour le dîner, on nous prépare un repas digne des explorateurs du grand nord avec une tourte à l’orignal (connu aussi sous le nom d’élan), et un dessert à l’érable. Cuisine traditionnelle et produits locaux garantis, un véritable régal !

On ne tarde pas trop à se mettre au lit : la journée nous a épuisée et nous devons être en forme demain pour cette matinée avec les chiens !

Étape 1 : La balade matinale des chiens en liberté

Les proprétaires des lieux, Vanessa et Goulwen, sont plein de respect et d’amour pour leurs chiens, et ça se voit !

chiens-7

Avant chaque périple en traîneau, il y a la sortie traditionnelle de la meute en liberté, tous les matins. C’est tellement impressionant ! Tous ces chiens, des dizaines de chiens, sont détachés et c’est parti pour une balade au fin fond de la nature québécoise avec pour compagnons tous ces chiens qui nous entourent à perte de vue et qui vaquent à leurs activités ! C’est trop drôle de les observer évoluer dans leur environnement. Il y a les dominants, les dominés, ce qui sont méga costaux et ceux qui le sont moins, les vieux qui ne font plus de traîneau et les petits chiots qui vont le commencer dans les prochains mois.

chiens-2
chiens-8
chiens-5

Ce qui est encore mieux, c’est que ces Malamuts sont câlins comme tout ! Ils n’ont fait que réclamer des carresses et des bisous, certains se disputant pour savoir qui aurait droit à sa caresse. On ne sait plus où donner de la tête. Le moment est inoubliable et merveilleux, on se sent complètement plongé dans un autre monde !

chiens-6

Puis c’est le retour à la Grangette. Vanessa choisie ses Malamuts et les prépare pour l’excursion ! Tous les chiens sont surexités, ils ont tous envie de partir en balade et tirer les traîneaux. C’est un vrai besoin chez eux, on sent vraiment qu’ils aiment ça et qu’en aucun cas ils ne sont obligés de le faire. En confiance, nous attendons avec impatience que tous les chiens soient attelés.

paysage
Étape 2 : L’excursion en traîneau à chiens

Les chiens bien attelés au traineau (3-4 par traineau), Vanessa nous explique les règles pour le piloter. Oui, ici, c’est nous qui conduisons le traineau seul et ce, même si nous n’en avions jamais fait avant. C’est excitant ! Les chiens sont impatients alors nous ne traînons pas. Malheursement, il ne fait pas très beau. Mais finalement, on se rendra compte par la suite que cela a rendu l’ambiance encore plus enchanteresse.

Pour la première partie de l’excursion, je suis assise à l’avant du traîneau de Vanessa, emmitouflée sous les couvertures. Eh oui, il n’y a que trois traîneaux par excursion, dont deux sont déjà occupés par mon père, venu nous rendre visite au Québec, et par Nico. Mais la place assise n’est pas mal non plus. On se laisse porter par la vitesse et la force des chiens, et on apprécie mieux les paysages.

traineau

En plus des Malamuts attelés, il y en a également certains en liberté : devant nous le chien « éclaireur ». Il y a aussi les chiots qui nous suivent tout au long de la matinée. Ils se collent aux traîneaux et aux chiens adultes. En plus de les amuser et de les promener, cela les entraîne pour quand il seront plus grands ! En début de courses, les plus vieux chiens, que Vanessa gardent en leur permettant une jolie retraite paisible (quand d’autres euthanasient quand leurs trop vieux chiens de traîneau ne leur rapportent plus grand-chose … Oui, attention quand vous choisissez avec qui faire du traîneau à chiens !) nous accompagnent aussi sur les premiers mètres, avant de retourner d’eux-mêmes à leur enclos.

Vanessa guide ses chiens à la voix uniquement, et c’est incroyable comme ils sont obéissants. Nous passons pas la forêt et par des chemins étroits. Le clou du spectacle est total en milieu de balade, lorsque nous traversons un grand lac gelé. L’épaisse forêt a laissé place à une étendue immaculée de neige. C’est vraiment impressionnant de se dire que nous sommes sur un lac ! Ça fou aussi un peu la trouille, mais on imagine bien la grosse couche de glace qui s’est formée sous nos pieds, dûe aux températures extrêmes !

traineau-2
traineau-1

C’est au milieu de ce lac gelé que nous échangeons nos places, je prend les commandes du traîneau de Nico qui pourra profiter sans efforts de la suite de l’aventure. Et hop, c’est reparti ! En fait, les chiens sont bien dressés et il est facile de les guider (en même temps, ils suivent le traîneau situé devant eux). Mais quand même, c’est quelque chose : il faut adapter leur vitesse, quand ils ralentissent ou au contraire accélèrent un peu trop, tout ça avec la voix. Et surtout, il faut garder son équilibre puisque l’on est debout sur les rails arrières. Nos pieds, sont en effet posés sur une surface réduite (de la largeur de skis environ), sans être pour autant fixés. À chaque secousse ou bosse, je me concentre pour ne pas tomber !

traineau-3
traineau-6

Le périple se poursuit jusqu’en fin de matinée, où nous arrivons, un peu trop vite à notre goût, au point de départ ! Mais la journée n’est pas terminée et nous ne voulions pas partir si vite. Ces Malamuts sont tous tellement attachants ! Nous restons un bon moment dans leur enclos, à enchaîner les câlins et les photos équitablement répartis entre tous les chiens, pour ne pas faire de jaloux.

chiens-3
chiens
au-voleur
Après la balade en traîneau, Vanessa récompense ses chiens avec de la bonne viande ! Visiblement, il y en a un qui n’en a pas eu assez ! 

Malheureusement, il est bientôt temps de rentrer, la route jusqu’à Montréal est encore bien longue… Mais nous rentrons les yeux remplis d’étoiles et des souvenirs pleins la tête. C’est une aventure que l’on n’est certainement pas prêt d’oublier !

traineau-7

QUELQUES INFOS

Je ne peux que recommander « Entre chien et loup » pour vos envies d’excursions en chiens de traîneau au Québec. La gentillesse de Vanessa, sa patience et surtout, sa relation avec les Malamuts et son environnement ont rendu cette première incroyable et, si je dois retenter l’expérience, je retournerai chez elle les yeux fermés (bientôt j’espère !)

Les excursions se font à la demie-journée (95 $CA) ou à la journée (205 $CA). Pour les plus téméraires, Vanessa organise aussi des expéditions sur plusieurs jours ! Quelque chose que j’aimerai bien tester aussi un de ces quatre ! 🙂

Comme nous l’avons fait, il y a possibilité d’hébergement et de demie-pension sur place, ce que je recommande vivement pour ressentir l’ambiance nordique à fond. Comptez dans ce cas 85 $CA par personne supplémentaire, incluant le souper, la nuitée et le petit-dej !

traineau-5

N’hésitez pas à visiter le site « Entre chien et loup » pour plus d’infos :
http://entrechienetloup.ca/

0 commentaire sur “Expérimenter le traîneau à chiens dans le Saguenay, au Québec

Laisser un commentaire