Thaïlande : conseils en vrac

Catégories AVIS ET CONSEILS, Thaïlande

La Thaïlande est une destination particulièrement prisée. En même temps, on comprend pourquoi, entre les paysages du Nord, la jungle et les montagnes, et ceux des îles paradisiaques dans le sud. Entre rizières, Bangkok en folie, les temples dorés et de vieilles ruines ou la bonne bouffe, on ne sait plus vraiment où donner de la tête.

tao-2

Je te fait part ici de mes petits conseils en vrac, certains connus et d’autres moins, pour que tout se déroule du mieux possible lors de ta prochaine aventure.

Quand partir ?

J’entend régulièrement qu’il faut éviter de se rendre en Thaïlande en été, à cause de la saison des pluies. Qu’on se mette d’accord tout de suite, il n’y a pas vraiment de meilleure saison pour se rendre au pays du sourire.

De Novembre à avril environ, c’est la saison sèche … et la haute saison touristique ! Il fait très chaud à ce moment (encore plus dans les grandes villes comme Bangkok), et réserver des hôtels avec la clim’ s’avère quasi nécessaire. Malgré tout, c’est la période idéale pour profiter des îles de la mer d’Andaman, beaucoup mieux préservée du tourisme. Tu y seras beaucoup plus tranquilles, et l’eau y est transparente ! À l’inverse, à ce moment, les îles du Golfe de Thaïlande sont soumises à la saison des moussons (oui, oui, on ne sait pas ça, mais il y a 2 moussons dans le sud du pays, en tout cas à la mer), ce qui ne rend pas leur visite idéale.

pai

Entre juin et septembre, c’est la saison des pluies … Et la basse saison touristique ! Moins de touristes (bon il y en aura quand même toujours) et surtout, des prix beaucoup plus bas que le reste de l’année. Cette fois, c’est le moment parfait pour visiter les îles du Golfe de Thaïlande (et pas du tout celles de la mer d’Andaman !).

Éliminer les préjugés sur la saison des pluies

Contrairement à ce que l’on pense bien souvent, la saison des pluies ne rend pas impossible un voyage dans la région.

La mousson en Thaïlande est bien différente d’ailleurs ! D’abord, il ne pleut pas du tout toute la journée, ni même tous les jours. Et quand il pleut, c’est l’affaire de quelques heures, la plupart du temps en fin de journée. La pluie tombe alors très intensément, souvent accompagnée de l’orage, ce qui permet aussi de faire retomber la chaleur de la journée (par contre, c’est vrai que ce n’est pas forcément l’idéal pour ceux qui ne supportent pas vraiment l’humidité !)

Pour ce qui est du Nord, les moussons rendent la végétation de la jungle beaucoup plus dense et vivante !

jungle

Pour ma part, depuis que je suis petite, je ne vais en Thaïlande que l’été (école oblige …) et la pluie ne nous a jamais dérangé pour nos visites ! Un peu plus récemment, j’y suis retournée avec Nico, également à cette période. Aucun problème à part sur Koh Phi-Phi … dans la mer d’Andaman (en même temps c’était logique, je n’écoute pas mes propres conseils !) où il a plu trois après-midi de suite (quelques heures mais quand même, c’était assez ennuyant ). Seule solution, nous quittons l’île plus tôt pour aller ailleurs. Mais ça ne nous a en rien gâché notre séjour, il y a toujours un plan B.

Sécurité et santé

La Thaïlande est un pays relativement sûr, c’est d’ailleurs pourquoi je trouve que c’est une destination idéale pour un premier gros voyage. Les gens sont très sympas, accueillants, bienveillants … Même s’il faut évidemment respecter les règles habituelles (ne pas se balader toute seule en plein milieu de la nuit, même si certains endroits sont plus sécuritaires que d’autres, ne pas prendre de drogues car tolérance zéro … et toujours se fier à son feeling !).

kwai

En ce qui concerne la santé, il n’est pas nécessaire de prévoir des vaccins particuliers avant de se rendre en Thaïlande.

Sur place, attention aux moustiques ! Rien de bien dangereux mais quand même, c’est assez frustrant de se faire piquer toute la journée et d’être démangés de partout. Du coup, protéges-toi à fond, surtout dans le Nord.
* En général, je préfère acheter mes produits anti-moustiques sur place. Pour en avoir essayés, ce sont ceux qui sont les plus efficaces !

Enfin, dernière petite note : l’eau n’est pas potable en Thaïlande donc évites d’avaler l’eau du robinet. Prévois d’avoir toujours avec toi une bouteille achetée préalablement !

S’éloigner des sentiers battus

Je ne te le cacherais pas, la Thaïlande est une destination de voyages et de vacances prisée. Mais bien que les touristes soient de plus en plus nombreux, il existe un petit moyen d’échapper à cette folie.

coucher-de-soleil

Le scooter est le moyen de transport favori au pays : facile à prendre en main (surtout maintenant qu’il existe des scoot’ automatiques), à manier, permettant de se déplacer rapidement, d’éviter les galères des transports ou d’être contraint par les horaires.

Jamais je ne te dirais de louer un scooter dans les grandes villes ou les endroits où la circulation est dense. En Thaïlande, il n’y a pas vraiment de règle de conduite, c’est un peu la jungle et chacun pour soi, donc on ne rigole pas avec ça et on évite les endroits trop fréquentés. Mais lorsque tu es dans des petits coins au nord, à la campagne ou à la mer, c’est idéal pour s’éloigner un peu de la folie touristique.

Dans les stations balnéaires du sud ou sur les îles, la plupart des hébergements sont situés sur les plages principales. Pas top donc, pour jouer au Robinson Crusoé. Mais si tu loues un petit scooter, il n’est vraiment pas compliqué de trouver ton petit coin de paradis à toi, où il n’y aura quasi personne, où le sable sera tout doux et la mer turquoise. C’est ce que je fais toujours, notamment à Kho Tao.

tao

Pour la location, en général, il n’est même pas nécessaire d’avoir quelque permis de conduire que ce soit (et encore un permis 2 roues), même s’il est préférable d’avoir un permis international. Dans tous les cas, sois prudent et n’oublies pas que le port du casque est obligatoire, même si on a un peu tendance à l’oublier en voyant tous ces thaï rouler sans.

Négocier, négocier … et négocier encore !

Je ne te l’apprendrais pas vraiment, les commerçants sont de véritables profiteurs. Disons que, comme dans beaucoup de pays encore relativement pauvres, les clichés courent que les étrangers sont tous « riches ». La dernière fois que je me suis rendue en Thaïlande, nous avons fait quelques achats de souvenirs. Comme je parlais thaï, la vendeuse m’a proposé 100 baths sur lesquels j’ai déjà pu bien négocier. Aux touristes anglophones d’à côté, elle leur a annoncé un prix double de ce qu’elle m’avait annoncé …

pam-bok-1

Alors n’hésites pas à négocier … tout  négocier ! Que ce soit les petits achats de souvenirs au marché, des vêtements, des billets … et même les nuits d’hôtels, particulièrement si tu y restes plusieurs nuits de suite.

Dernière petite note si tu prends le taxi ou le tuk-tuk, vérifies que le compteur est bien allumé (parce que des fois, le chauffeur ne prend pas la peine de l’allumer si tu ne prends pas la peine de lui demander) sinon, à ton arrivée, on te demandera un prix prohibitif. Si le chauffeur refuse, ça sent un peu anguille sous roche et il n’est pas difficile de se douter qu’il veut te faire payer plus. Dans ce cas, négocies à fond ! Si le taxi refuse, tant pis, il y en a d’autres dont l’un d’eux se fera un plaisir d’allumer son compteur.

Quelques trucs en vracs à savoir sur la culture thaï

Il est toujours intéressant de savoir deux ou trois trucs sur la manière de se conduire en Thaïlande, pour encore mieux se fondre dans la société locale.

canyon 2.jpg
Patriotisme

Les thaïlandais sont particulièrement patriotiques, ils aiment leur pays et ça se voit : drapeaux un peu partout, passage de l’hymne nationale tous les soirs à 18h sur les chaînes publiques et traditionnellement dans les lieux publics aussi (comme sur le marché de nuit à Chiang Mai) … Ce patriotisme implique un respect considérable pour la monarchie au pouvoir, encore plus sous le précédent roi de Thaïlande, qui a profondément boulversé le pays. Ainsi, on retrouve des portaits du roi et de la reine un peu partout, comme ce drapeau jaune que vous aperceverez aussi représentant la royauté. D’ailleurs, pour la petite anecote, les fêtes des mères et des pères sont respectivement accordées aux dates de naissance de la reine et du roi.

tao-4

Le mieux reste donc de ne pas trop critiquer le pays ou la monarchie (en tout cas Bhumibol Adulyadej, qui était particulièrement aimé), surtout dans les milieux ruraux.

Religion et respect

Le bouddhisme est LA religion du pays, pratiquée par près de 95% de la population. Tu ne pourras pas y manquer, il est présent dans tous les aspects de la vie des thaïlandais. De ces petites « maisons aux esprits » présentent dans chaque demeure, aux temples dorés où les thaï vont prier, faire leurs offrandes aux moines, leur demander bénédiction et chance ou la protection des esprits … aux moines dans leurs tenues oranges que vous ne pourrez pas rater.

phra-kaew

Deux ou trois petites choses à savoir donc. Lorsque tu visites des temples, sois convenablement habillé. C’est un signe de respect envers la religion et envers Bouddha. Rien de bien strict : pour les femmes, pas de décolleté, épaules couvertes et pantalon ou jupe jusu’aux genoux au moins. Pour les hommes, bermuda et tee-shirt. Prévois aussi des chaussures pratiques à enlever, et des vêtements confortables pour s’assoir par terre.

Dernière petite chose en ce qui concerne la religion, en théorie (c’est moins grave si on ne respecte pas ces règles quand on est étranger), tu n’êtes pas supposés vous tenir « plus haut » que les bonzes. Ainsi si les moines sont assis, tu devrais te tenir recourbé. De plus, si tu es une femmes, tu dois absolument éviter de toucher, et même d’éffleurer un bonze. Inversement pour les hommes, la tradition veut qu’il n’y ait aucun contact physique avec une nonne.

phra-kaew-4

Même si la société commence peu à peu à s’occidentaliser (et surtout dans les grandes villes), la population thaïlandaise reste relativement pudique, notamment sur les contacts physiques. Ainsi, ça leur paraît toujours bizarre de voir les touristes se faire de gros calins ou s’embrasser langoureusement par exemple (et encore ici, il y a un décalage entre les gros lieux touristiques et ceux plus isolés). Également, la tradition imposent certaines hiérarchies : à l’égard des plus âgés, des moines, d’un membre de la famille royale …

Argent

On en a déjà parlé plus haut … mais l’argent est une constituante particulièrement importante de la société thaï, un vrai signe de réussite ! Ainsi, la corruption est un véritable mal qui gangrène toutes les parties de la société : l’autorité policière, où il est considéré presque « normal » de glisser un petit billet au policier en cas d’excès de vitesse, de non-port du casque, etc., voire même dans le domaine de la religion où il faut souvent payer les moines pour se faire bénir par exemple.

phi-phi-3

À toi de voir si tu veux participer à ce système … personnellement, je ne le recommande pas parce … ce ne sont pas dans mes valeurs d’encourager cela, et que ça peut vite devenir un cercle vicieux (si tu donnes un billet, la police pourra trouver quelque chose d’autre à te reprocher pour te faire payer encore plus !). Mais je considère que c’est un point important à connaître lorsque tu visiteras la Thaïlande.

Maintenant que tu en sais plus, tu es paré pour découvrir ce magnifique pays, sans trop de faux-pas ! 🙂

temple

Et, pour t’aider encore plus dans tes préparatifs : itinéraire, et bientôt, indispensables à ne pas oublier !

Laisser un commentaire