L’Iran en 2 semaines : un itinéraire entre villes et désert

Catégories AVIS ET CONSEILS, Iran

L’Iran est un pays que je rêvais de visiter depuis longtemps. Le découvrir l’été dernier n’a fait que confirmer tous ces dires : l’Iran est un pays qu’il faut absolument que tu visites ! Entre ses villes incroyables et leur architecture digne des 1001 nuits, ses déserts immenses, l’hospitalité légendaire (que je ne peux que confirmer !) des iraniens, une culture et une histoire très riche, il y en a pour tous. Voici quelques trucs pour t’aider dans la préparation de votre itinéraire en Iran !

Je pense aussi que s’il y a un moment où il faut y aller, c’est bien maintenant. Le pays est devenu très sécuritaire et assez stable politiquement. En plus, même s’il commence à y avoir pas mal de voyageurs, il n’y a pas encore un gros tourisme de masse, même si on sent que l’Iran va bientôt devenir une destination prisée (et il n’est pas difficile de deviner pourquoi ). Ainsi, les premières auberges de jeunesses ont par exemple ouvert il y a quelques mois !

Yazd souks 1
Combien de temps partir ?

Je ne suis partie que 2 semaines, et je n’ai vu qu’une toute petite partie de l’Iran. Selon moi, c’est la durée minimum pour bien commencer à découvrir ce pays, et 3 semaines seraient idéales pour un itinéraire plus complet.

Iran 1

Il y a aussi plusieurs choses à déterminer avant de savoir combien de temps partir ! En été, il fait très chaud, et supporter des températures extrêmes entre 40 et 50 °C pendant 3 semaines n’est pas donné à tout le monde. N’oubliez pas aussi qu’il y a un vrai choc culturel : porter le foulard en continue, des tuniques au-dessus de ses vêtements, etc. peut s’avérer être vite embêtant et frustrant quand on n’en a pas trop l’habitude.

Pour résumer, tout dépend de vos envies, mais il serait vraiment dommage de ne pas rester au moins 2 semaines.

Mon itinéraire

À titre indicatif, voici l’itinéraire que j’ai suivi. En Iran, les distances sont longues mais le système de bus marche très bien.

mosquée rose 1

J’ai suivi un itinéraire plutôt « classique », mais je pense qu’il ne l’est pas pour rien. Ce sont les petits musts d’Iran qu’il ne faut pas manquer, surtout lorsqu’on découvre le pays pour la première fois.

J1 : vol depuis Paris
J2 : arrivée à Téhéran à 4h du matin, visite de Téhéran
J3 : visite de Téhéran, bus de nuit pour Shiraz
J4 : arrivée le matin à Shiraz
J5 : journée à Persépolis (accessible depuis Shiraz)
J6 : Shiraz
J7 : bus tôt le matin pour Kerman, arrivée dans l’après-midi
J8 : excursion dans le désert des Kaluts
J9 : Kerman,  bus dans l’après-midi pour Yazd, arrivée dans la soirée
J10 : Yazd
J11 : Yazd, visite des Tours du silence au coucher du soleil
J13 : Yazd, bus en début d’après-midi pour Ispahan
J14 : Ispahan
J15 : Ispahan
J16: Ispahan, bus en début de soirée pour l’aéroport de Téhéran. Retour à Paris

iconmonstr-car-2-240

 Il y a un bus direct entre Ispahan et l’aéroport de Téhéran, ce qui est intéressant et t’éviteras de repasser par la capitale juste pour aller prendre ton avion. Il faut compter entre 4 et 5h de route.

Capture Iran
Mes coups de coeur

Mon grand coup de coeur durant cette aventure en Iran a été la ville de Shiraz. Ça a été la première ville que j’ai visité, remplie des charmes de l’Orient (Téhéran est intéressante mais ça reste une grande capitale, qui selon moi, a beaucoup moins d’atouts que les autres villes d’Iran). L’architecture des mosquées y est incroyable : Vakil et ses colonnes torsadées à visiter au coucher du soleil, et la Mosquée rose avec ses tapis rouges et ses vitraux qui laissent passer la lumière sont des immanquables ! Vraiment ! Il y a aussi les magnifiques mausolées de ces grands poètes iraniens, ces incroyables jardins perses, les très belles galeries des souks … pas de qui s’ennuyer donc !

mosquée Vakil 1
mosquée Vakil

Vous pouvez retrouver mon séjour à Shiraz et ses immanquables ici. 

Dans une moindre mesure, j’ai aussi beaucoup apprécié Yazd, notamment pour son dédale de ruelles aux couleurs ocres et ses terrasses sur le toit, qui donnent l’impression de se balader dans les 1001 nuits.

Yazd rued

Le deuxième coup de coeur de ce séjour a été indéniablement le désert de Dash-e-lut et ses incroyables Kaluts, ces formations rocheuses qui semblent tout droit sortir de Mars. C’est dans l’article qui lui est dédié (ici) que vous avez toutes les infos pour savoir comment vous y rendre !

désert 1
désert 3
Pour un prochain voyage en Iran

Voilà c’est dit : je vais retourner en Iran ! Parce que c’est un pays qui m’a marqué et que j’ai littéralement adoré, mais aussi parce que je suis (très) loin d’avoir visité tout ce qu’il y a à voir.

  • Le lac Maharloo est un lac tout rose situé tout près de Shiraz. Je suis un peu déçue de l’avoir loupé, mais ce n’est que partie remise ! Posé là, au creux des montagnes désertiques, sa couleur toute flashi contraste complètement avec le reste, et ça a l’air incroyable.
  • Kashan et ses environs (notamment le village Abyaneh), situé entre Ispahan et Téhéran fait aussi généralement partie des itinéraires classiques quand on voyage en Iran. Par manque de temps, j’ai choisi de prioriser Kerman et son désert plutôt que cette ville, qui semble avoir des souks et une mosquée incroyables. Abyaneh lui, est un village aux teintes ocres situé au coeur dans les montagnes environnantes.
  • Tabriz et sa région, dans les régions du Nord-Ouest de l’Iran est un peu excentrée, notamment de l’itinéraire que je te propose ici. Pourtant, elle semble intéressante à visiter, et contrairement au reste de l’Iran beaucoup plus désertique, la région est montagneuse et très verdoyante.
mosquée

Alors l’Iran, ça te tentes maintenant ?!

Retrouves aussi tous mes petits conseils, adresses et lieux à ne pas manquer classés par ville, dans la section Carnet de voyage consacrée à l’Iran !

Laisser un commentaire